Bienvenue


Au Pays frontière historique du Peak District, où la ville rencontre la campagne, où la région du Peak District rencontre le pays de Robin des Bois, où les chemins et les sentiers vous mènent à travers des villages somnolents, parcourant des prés et des landes et allongeant des rivières au fond de leurs vallées.

 

De temps en temps on découvre un panorama impressionnant, un jardin séduisant, ou un château; par exemple, le magnifique Chatsworth House ou les jardins à l’italienne de Renishaw Hall ; la splendeur élisabéthaine du Hardwick Hall, les ruines dramatiques de Sutton Scarsdale, ou le château de Bolsover, où le passé se trouve réanimé.

 

Nous sommes au carrefour de l’Angleterre, marqué par la célèbre flèche tordue de l’église paroissiale de Chesterfield à 240 kilomètres de Londres, facilement accessible de l’autoroute M1, et des aéroports d’East Midlands et de Manchester.


Crooked Spire Church

Chesterfield est célèbre pour la « Flèche Tordue » de son église paroissiale. Elle s’élève dans le ciel comme un point d’interrogation – mais quelle est la cause de ce phénomène ? L’église fut construite vers la fin du 13ème siècle, la flèche ajoutée au début du 14ème siècle. Elle serait perpendiculaire d’origine, mais aujourd’hui elle présente un devers par rapport à la verticale de 2,9 mètres. Il existe plusieurs légendes à l’origine de la torsion, mais l’explication la plus vraisemblable, c’est que les ouvriers ont utilisé trop de bois vert en construisant la charpente, qui s’est affaissée sous le poids des 32,5 tonnes de plaques de plomb de la couvertur.

 

Crooked Spire Church, Church Way, Chesterfield S40 1XJ

01246 206506

www.chesterfieldparishchurch.org.uk


Chesterfield Market

Vous aurez un embarras de choix au marché de Chesterfield : pommes de terre, casseroles, fruits, meubles, vêtements, vaisselle – ça va vous étonner ! Vous n’avez qu’à flâner autour des étalages pour trouver ce que vous cherchez. Le marché traditionnel en plein air remonte au moins à 1165, et la Charte du marché fut accordé en 1204.

 

Marché général : lundi, vendredi et samedi à partir de 9h.

Marché aux Puces : jeudi, à partir de 9h.

Les Halles : du lundi au samedi, à partir de 9h.

Marché fermier : le deuxième jeudi du mois à partir de 9h.

Marché artisanal: dernier dimanche du mois à partir de 10h.

 

En plus, vous pouvez visiter le musée de Chesterfield, vous divertir à regarder une pièce au Pomegranate Theatre, ou assister à un concert au Winding Wheel, faire du canotage sur le lac ou regarder un match de cricket à Queen’s Park.

 

Suivez le Chesterfield Town Centre Audio Trail pour découvrir encore plus au sujet de Chesterfield. Ce guide audio, disponible en français et en allemand, peut être loué (gratuitement, mais contre une consigne de sécurité).


Chatsworth

Chatsworth

La première maison à Chatsworth fut construite par Elizabeth Cavendish en 1549, mais la plus grande partie de ce que vous voyez aujourd’hui fut réalisée par son arrière-arrière-petit-fils le1er duc de Devonshire. Le 4ème duc fit dériver la rivière Derwent, et employa le paysagiste « Capability » Brown au dessein du parc ; le 6ème duc loua les services de l’horticulteur Joseph Paxton pour dessiner les jardins. Ensemble ils créèrent le « Palais du Peak ».

 

Mais à Chatsworth il n’y a pas seulement le château : pour les enfants il y a la ferme et l’aire des jeux. On peut aussi visiter le magasin de la ferme et le « Garden Centre », ou flâner dans le parc, avec son réseau de sentiers et de chemins.

 

Chatsworth, Bakewell DE45 1PP

01246 582204

www.chatsworth.org


Le Chateau De Bolsover

Un château de conte de fées, perché au sommet d’une colline sur le site d’un château-fort à la romane. Prenez un tour audio et imaginez les jours où le roi Charles I fut reçu ici de façon royale en 1634.

 

Mais à Bolsover, il n’y a pas toujours besoin d’imaginer le passé : English Heritage, propriétaire du château, réanime année par année l’histoire du château par une série d’événements et de reconstitutions de scènes historiques.

 

Bolsover Castle, Castle Street, Chesterfield S44 6PR

01246 822844

www.english-heritage.org.uk/bolsovercastle


Hardwick Hall

Le dernier et le plus grand manoir construit sur les ordres d’Elizabeth, comtesse de Shrewsbury, la dame la plus riche d’Angleterre après la reine Elizabeth I. Ce manoir, élisabéthain jusqu’aux pierres de ses fondations, chaque tour couronnée des initiales ES, avec une profusion de fenêtres, appartient maintenant au National Trust. Le manoir abrite une collection inégalée de travaux d’aiguille et de tapisseries renommée à travers l’Europe. Mais Hardwick restera toujours un monument à la femme forte et obstinée qui le fit construire : Bess of Hardwick.

 

Hardwick Hall, Doe Lea, Chesterfield. S44 5QJ

01246 850430

www.nationaltrust.org.uk


Renishaw Gardens

Renishaw Hall

Ces remarquables jardins à l’italienne, divisés en « salles » par des haies d’if, contiennent une série de sculptures et une collection impressionnante de plantes. Renishaw fut choisi pour abriter la Collection Nationale de Yuccas , et on y trouve aussi le vignoble le plus au nord du pays sauf un ! L’écurie abrite le Sitwell Museum, le studio des arts dramatiques et les galeries John Piper.

 

Renishaw Hall, Renishaw Park, Renishaw, Sheffield. S21 3WB

01246 432310

www.renishaw-hall.co.uk


La Décoration des Puits

La Décoration des Puits est une coutume du Derbyshire dont les origines sont mystérieuses. Il se peut qu’il date du temps des Celtes, ou même plus tôt. L’église, qui y vit un culte de l’eau, le supprima, mais la tradition refusa de mourir.

 

La Décoration des Puits est tout simplement l’art de décorer les sources et les puits avec des tableaux composés de choses naturelles : fleurs, baies, feuilles.

 

Il faut absolument voir de ses propres yeux comme ces tableaux sont détaillés et compliqués.

 

Beaucoup des villages de la région montent des décorations de puits de mai à septembre chaque année.

 

Tout commence avec un plateau en bois, rempli d’argile souple et mouillée. On transfert le dessein du tableau à la surface de l’argile, utilisant de la laine, des grains de poivre, de la paille ou des cônes d’aulnes (dits « Blacks »). Ensuite commence le coloriage de l’image. Dans certains villages on appelle cette étape « petalling », mais à Barlow on dit « flowering » parce qu’on se sert de têtes entières de fleurs, au lieu de pétales.

 

La décoration d’un puits peut occuper 7 jours de travail pour l’équipe de bénévoles, mais l’œuvre ne dure qu’une semaine: ensuite l’argile se sèche et se lézarde, et les fleurs flétrissent.


 
 
You are accepting third-party cookies. powered by NVG